Portail indépendant d’informations générales / Independent portal for general information.

UN PRINCE AU KING!

Félix Rabin en toute liberté.
Mercredi, 20 janvier 2016

+++

Boudevilliers (SUI), le 15 janvier 2016 : Un talent, un vrai se construit près de chez nous, au Val-de-Ruz. Un guitariste, auteur, compositeur, interprète de 20 ans qui déjà retient l’attention de la planète Rock & Blues. Félix Rabin, de Chézard-Saint-Martin pose une à une les pierres qui jalonneront une carrière que l’on devine brillante, à coups de gratt, dans un registre de blues, de rock et d’improvisations déconcertantes.

Le Bar King sera bientôt trop petit, comme l’était le Spot Bar dans les années soixante, lorsque les  Moody Blues, Procol Harum, Bee Gees et autres Pink Floyd s’y produisaient ! Eh oui, nous y étions ! Neuchâtel renouerait-elle avec sa tradition novatrice en termes de découvertes de jeunes et nouveaux artistes ? Hier, Traclet et Ozone Jazz, Plateau Libre, le New York Club (avec John Mayall himself),  aujourd’hui FestiNeuch, Buskers, Case à Chocs ! Le terreau est là, d’autres projets peuvent éclore. On s’en réjouit déjà.

Mais revenons à Félix Rabin et à ce qui sonne déjà comme un style. On devine déjà dans ce guitariste du velouté de Knoepler, du feu d’Hendrix, une main gauche designed par Clapton. On se réjouit des prochains riffs sortis tous droits de la gouaille du grand Keith. Il y a aussi une tête bien faite qui saura faire les bons choix et gérer les démons du business qui ne manqueront pas de se manifester.

Il y avait de tout cela sur l’estrade du King, un talent qui s’exprime, servi avec une rythmique de premier plan, Nicolas Pitter (dr), David Caraccio (ba) et Thibaud J. Oberli (g).

Au King, comme ailleurs, Félix Rabin confirme. En janvier, sortira son premier opus (CD & DVD) filmé et enregistré à la Case. A découvrir et consommer sans modération. phs

+++

Type d'article: 
Culture - Politique - Loisirs (société)