Portail indépendant d’informations générales / Independent portal for general information.

TOURNANT ÉNERGÉTIQUE

Le canton de Neuchâtel peut faire mieux.
Jeudi, 18 juillet 2019

Neuchâtel (SUI), le 18 juillet 2019 : Dans le canton de Neuchâtel, le potentiel pour l’énergie solaire qui se trouve sur les toits est toujours quasi intact. C’est ce que montre une évaluation réalisée par Swiss Energy Planning (SEP) que le WWF Suisse publie aujourd’hui. Le WWF Suisse appelle les communes à jouer cette carte maîtresse dans leur lutte contre les changements climatiques.

L’évaluation montre, commune par commune, quel potentiel disponible sur les toits helvétiques est effectivement utilisé pour produire de l’énergie solaire. Et les résultats sont saisissants: les meilleures communes de Suisse utilisent certes presque 23% de leur potentiel mais, en moyenne, les communes tournent autour de 3% environ. «Ce n’est pas du tout suffisant pour renverser la tendance en matière de changements climatiques», commente Myriam Planzer, responsable du projet Tournant énergétique pour le WWF Suisse. «La Suisse dispose d’un potentiel presque entièrement intact sur ses toits, qui lui permettrait de sortir du pétrole et du gaz naturel.»

Valangin se démarque

Dans le canton de Neuchâtel, c’est Valangin que l’on retrouve à la première place dans l’évaluation. La commune utilise 14.95 % du potentiel se trouvant sur ses toits pour produire de l’énergie solaire. Val-de-Ruz, La-Chaux-de-Fonds et La Tène sont également bien placées. Les meilleures communes du canton de Neuchâtel sont donc meilleures que la plupart des communes de Suisse. «Ces grandes différences s’expliquent par de nombreuses raisons. Notre objectif était de déterminer différents sites pour montrer que la solution à la crise climatique se trouve également sur nos toits», explique Myriam Planzer.

% d'efficacité solaire NE.

Valangin

Val-de-Ruz

La Chaux-de-Fonds

La Tène

14,95%

11,03%

9,77%

6,56%

Continuer à progresser pour montrer l’exemple

Le WWF Suisse appelle les communes à progresser et à montrer l’exemple. «Elles peuvent pour commencer utiliser les toits bien adaptés appartenant au domaine public, comme les bâtiments administratifs, les écoles ou les salles de sport par exemple», explique Myriam Planzer. «Elles peuvent aussi encourager les gens à installer des systèmes photovoltaïques. Les habitants ont besoin de tarifs de rachat et de conditions d’éligibilité incitatifs.» (Source WWF Suisse).

+++

A propos de l’évaluation:

L’évaluation a été réalisée par Swiss Energy Planning (SEP). Elle compare le potentiel des toits helvétiques bien adaptés (Open Government Data du cadastre solaire national de l’OFEN, www.toitsolaire.ch) avec les données de leur utilisation effective (puissance en place de toutes les installations déclarées auprès de l’organisme administratif Pronovo AG pour le SRI ou la RU et qui étaient en activité au 1er janvier 2018). Informations sur Swiss Energy Planning (SEP): https://www.swissenergyplanning.ch/

Type d'article: 
Environnement - Economie - Santé (société)