Portail indépendant d’informations générales / Independent portal for general information.

RACISME HORS-JEU !

Une semaine sportive en faveur de l’intégration
Mercredi, 14 mars 2018

Neuchâtel, le 14 mars 2018 : A Neuchâtel, à l’occasion de la semaine d’actions contre le racisme (SACR), le football se distingue comme instrument précieux de lutte contre les discriminations, avec deux événements-phares : la journée d’ouverture de la SACR, qui aura lieu dimanche 18 mars au stade de La Maladière, et une table ronde le 22 mars réunissant des sportifs de haut niveau et des représentants du monde sportif international autour de cette thématique à résonance globale.

En ville de Neuchâtel, le programme de la Semaine d’actions contre le racisme s’annonce particulièrement riche en activités autour des moyens et des expressions destinées à combattre le racisme et l’exclusion, tels que la culture, l’histoire, le débat public… sans oublier le sport. Mais quel lien entre le football, sport populaire par excellence, et l’un des plus grands fléaux de nos sociétés ?

Intitulée « Racisme hors-jeu », la journée d’ouverture de la SACR au stade de La Maladière donne le ton : sur le terrain, la discrimination fondée sur la couleur de peau ou la différence ethnique et culturelle n’a tout simplement pas sa place. Organisée par l’association neuchâteloise de football (ANF), la Fondation Gilbert Facchinetti et la Ville de Neuchâtel, cette journée comprendra des tournois juniors, workshops, dégustations de produits d’ici et d’ailleurs, démonstrations, animations sportives et culturelles. La pianiste virtuose H.J. Lim sera de la partie, aux côtés du conseiller d’Etat Jean-Natanaël Karakash et du conseiller communal de Neuchâtel en charge des sports, Thomas Facchinetti.

Ouverture et intégration

« La Ville de Neuchâtel s’emploie depuis de nombreuses années à permettre à tout un chacun de trouver sa place et de s’épanouir en suivant ses aspirations profondes. Notre rôle est de dégager les obstacles tels que le racisme et toutes les formes de rejet de l’autre. A travers cette manifestation, je tiens à souligner l’engagement de notre Ville pour l’ouverture et l’intégration. C’est un travail important mené par nos services mais aussi grâce aux associations présentes à Neuchâtel », a expliqué Thomas Facchinetti lors d’une conférence de presse ce mercredi. Ces valeurs de tolérance et de respect, fondamentales pour le vivre-ensemble, font partie intégrante de l’enseignement aux jeunes sportifs, comme le souligne Pascal Bégert, responsable de la commission technique et junior de l’ANF : « Pour paraphraser une récente campagne nationale de l’association suisse de football, je pense que l’expérience compte avant le résultat. Mettre le racisme hors-jeu, c’est sensibiliser nos jeunes aux valeurs sociales, sociétales et intégratives du football. »

Pour explorer plus à fond cette thématique sensible sur une base scientifique, le Centre international d’étude du sport (CIES), basé à Neuchâtel, organise une table ronde le jeudi 22 mars intitulée : « Le football, un instrument de lutte contre le racisme ? » Pour en débattre, le CIES a invité des sportifs internationaux tels que Christian Karembeu et Guillaume Hoarau, mais aussi des représentants d’institutions académiques et sportives (Aula des Jeunes-Rives, 18h30-20h15, entrée libre).

Selon Vincent Schatzmann, Secrétaire général du CIES : « Ce panel de sportifs et d’experts de renoms permettra à coup sûr de démontrer, par des exemples concrets, comment le football peut constituer un instrument de lutte efficace contre le racisme ».

Le programme de la manifestation.

Les artisans de la manifestation: (de g. à dr.) Raffaele Polli, Observatoire du football CIES; Thomas Facchinetti, Conseiller communal chargé des Sports; Vincent Schatzmann, Secrétaire général CIES et Pascal Bégert, Pt Comm. technique et junior ANF.

 

Type d'article: 
Famille - Formation - Education (société)